A la Une

Grève générale : un début de journée complètement paralysée 

Comme annoncé par le secteur syndical, le 1er et 2 février, c’est la grève générale, un début de journée complètement paralysée en raison que le Secteur transport et le secteur éducatif ne fonctionnent pas.

Partout, dans le pays, le constat est même, la paralysie est totale. Le transport public est dysfonctionnel, les portes des majorités écoles publiques du pays restent fermées telle est le cas de la cité du Drapeau où toutes les activités sont complètement paralysées.

La suite après cette publicité Grève générale : un début de journée complètement paralysée  - Manifestation, oposition haitienne, opposition, secteur démocratique et populaire

Parallèlement, dans des villes de provinces, la population a érigé des barricades en pneu enflammé sur la voie publique.

Rappelons que ces deux journées de grève lancées par le secteur syndical rentrent dans le cadre de la lutte pour le respect de la constitution.

Image7

Bouton retour en haut de la page