POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Sécurité

Fusillade à Delmas 32 et Christ-Roi: après Léon Charles, le gouvernement accuse les policiers du Fantom 509

À la suite d’un conseil des ministres extraordinaire, le Premier ministre Claude Joseph préside une réunion sur la tuerie survenue à Delmas 32 et Christ-Roi et pointe du doigt les policiers du Fantom 509.

Les événements survenus à Delmas 32 et Christ-Roi causent la mort à 15 personnes selon la Police Nationale d’Haïti dont le journaliste de la Radio Vision 2000 Diego Charles et la militante politique, porte parole de Matris Liberasyon Antoinette Duclair a déjà étiqueté. « Les premiers éléments de l’enquête diligentée par la Police Nationale ont révélé qu’il s’agit d’un attentat terroriste perpétré par l’Organisation dénommée Fantom 509 » a maintenu le Chef du CSPN.

Plus loin, le Chef du gouvernement a instruit la Police Nationale d’Haïti à approfondir l’enquête afin de réprimer ces actes terroristes et pour rétablir la sécurité dans tout le pays, intime le Premier ministre.

Parallèlement, certains leaders politiques dont Don Kato dénonce la tentative du Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti qui tente de banaliser l’assassinat crapuleux de ces jeunes monté de toute pièce par les autorités du pays. Dans ce même registre, l’ancien Sénateur Steven Benoît demande à la bourgeoisie détentrice de toutes les opportunités du pays de fermer le pays « ce crime est de trop ».

Plusieurs enquêtes policières datées plusieurs d’années dont la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur n’est pas encore aboutie, en moins de vingt-quatre heures, celle de la fusillade à Delmas 32 et Christ-Roi est aboutie.

Image7

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page