POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Politique

Aux États-Unis, des Haïtiens disent NON au référendum et à Jovenel Moïse

Des milliers d’Haïtiens ont manifesté le 18 mai 2021 aux États-Unis. Non au référendum, non à la dictature sont certaines de leurs revendications, hormis l’idée que Jovenel Moïse doit partir.

Ils ont sillonné plusieurs rues de New York et de Washington DC. Munis de pancartes, de banderoles et accompagnés de bandes de rara, ils ont exprimé leur désaccord à l’idée de Jovenel Moïse d’organiser le référendum constitutionnel. De même, protestataires ont souligné à l’encre forte que Jovenel Moïse doit partir: «Jovenel must go!» (Jovenel doit partir!), ont-ils chanté.

«Democracy YES! Dictatorship NO!» (Oui à la démocratie, non à la dictature), a-t-on lu sur leurs banderoles. Les protestataires ont aussi conseillé aux autorités américaines de suspendre leur solidarité au gouvernement de facto de Jovenel Moïse.

Le référendum constitutionnel est décrié par des Haïtiens vivant tant en Haïti qu’à l’étranger. Pourtant, le pouvoir prétend que tous les secteurs se sont déjà mis d’accord sur le projet, malgré les critiques. Jovenel Moïse adviendra-t-il à accoucher ce projet? Seule la population haïtienne pourra répondre à cette question, il n’est que d’attendre.

Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page