POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Politique

Aucune solution n’est possible avec Ariel Henry, l’un des suspects dans l’assassinat du président Moïse, selon Claude Joseph

L’ancien Premier ministre, ex-chancelier haïtien Claude Joseph a opiné sur l’attitude du Premier ministre Ariel Henry jugée irrespectueuse et c’est l’habitude du PM de se faire attendre par ses ministres durant plus de 3h.

Après la guerre de tweets entre la Primature, les signataires de l’accord du 11 septembre dernier et ceux de l’accord de Montana sur l’échec de la rencontre hier à la résidence officielle du Premier ministre, où chacun s’accuse. L’ancien chef de gouvernement, Claude Joseph, a commenté l’attitude du Premier ministre Ariel Henry qui n’est pas étrange. «L’attitude irrespectueuse de M. Henry par rapport aux mbres de l’accord de Montana ne m’étonne pas. Il a l’habitude de se faire attendre par ses ministres durant plus de 3h de temps ».

Parallèlement, l’ancien collaborateur du Président Jovenel Moïse a taclé une nouvelle fois le chef du gouvernement dans l’assassinat du 58ème président de la République. Par conséquent, il croit qu’aucune solution n’est possible avec un Premier ministre entouré de soupçon dans ce magnicide. « Aucune solution n’est possible avec un PM soupçonné dans l’assassinat du 58e Pdt de la République ».

Le Premier ministre Ariel Henry a toujours clamé son innocence dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse tout en refusant de se mettre à la disposition de la justice qui a les prérogatives de trancher sur l’innocence ou la culpabilité.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page