Assassinat de Jovenel Moïse : Michel Joseph Martelly continue de réclamer justice un mois après

L’assassinat crapuleux du président Jovenel Moïse dans sa résidence privée, est un drame de trop, selon l’ancien président haïtien Michel Joseph Martelly qui un mois après, exige que justice soit faite.

Un mois après l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021 dernier, son prédécesseur Michel Joseph Martelly dans un tweet reclame justice. « Un coup dur pour notre pays et pour la démocratie haïtienne qui peine à trouver sa voie. » avait-il tweeté quelques heures après l’assassinat.

La suite après cette publicité Assassinat de Jovenel Moïse : Michel Joseph Martelly continue de réclamer justice un mois après - Jovenel Moïse

M. Martelly n’est pas le seul à exiger justice pour le président un mois après son exécution brutale. Joverlein Moïse, le fils aîné de Jovenel Moïse lui, demande justice et que la vérité sur la mort de son père soit dévoilée a-t-il écrit sur son compte Facebook, ce 7 juillet 2021.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page