Assassinat de Jovenel Moïse : l’instruction de l’ex-chef de l’USGPN, Dimitri Hérard, renvoyée pour une seconde fois

Le juge instructeur, Me Garry Orélien, chargé d’instruire l’affaire relative à l’assassinat du président Jovenel Moïse devait auditionner, la semaine écoulée, l’ancien responsable de l’unité de sécurité générale du Palais national (USGPN), Dimitri Hérard. Ladite séance n’avait pas eu lieu par manque d’électricité au Palais de justice de Port-au-Prince. Ce lundi 13 septembre 2021, pour l’absence de Me Jean Vandal, avocat du policier, l’audition n’a pas eu lieu pour une deuxième fois et elle est fixée à mercredi prochain.

Depuis la désignation de Me Garry Orélien comme juge ayant pour mission de mener l’instruction du dossier concernant l’assassinat de Jovenel Moïse, l’affaire n’est plus au parquet de Port-au-Prince. Me Orélien, a déjà auditionné plusieurs présumés assassins donc le dossier évolue tant bien que mal. Parallèlement, le commissaire du gouvernement continue ses actes de poursuite en demandant à une compagnie des relevés téléphoniques, une demande que des juristes qualifient d’illégale.

La suite après cette publicité

Pour des hommes de loi dont Me Gédéon Jean, le système judiciaire haïtien n’a pas la capacité pour traiter un dossier si emblématique comme l’assassinat de Jovenel Moïse, le juge instructeur non plus, a-t-il affirmé, n’a pas l’expérience nécessaire. D’autres professionnels de droits ont souligné l’aspect transnational de l’affaire, ce qui va donner un long procès.

Entre-temps au regard de la loi haïtienne, Me Garry Orélien, n’a que trois mois pour mener l’instruction et rendre son ordonnance définitive.

Un dossier à suivre…

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page