« Ariel Henry n’a pas l’autorisation de négocier un accord politique », déclare Guichard Doré

L’ancien Conseiller politique du président Jovenel Moïse, Guichard Doré, a taclé le Premier ministre dans ses démarches de trouver un accord politique pour une issue à la crise. 

Après le Secrétaire général du Conseil des ministres Rénald Lubérice, c’est le tour de l’ancien Conseiller du Président Jovenel Moïse, Guichard Doré, qui a taclé l’actuel occupant de la Primature. Pour monsieur Doré, le Premier ministre Ariel Henry n’a pas l’autorisation du Conseil des ministres pour négocier un accord politique qui engage le pouvoir exécutif. L’ancien homme fort du régime de Jovenel Moïse a indiqué que le gouvernement s’exerce en collégialité n’importe qui peut être autorisé par le conseil pour négocier avec les partis politiques. « Dans le cadre d’un exécutif monocéphale, le PM doit avoir le mandat du Conseil des ministres pour signer un accord qui engage l’Etat », a écrit Guichard Doré. 

La suite après cette publicité

Plus loin, Il estime que les signataires de l’accord peuvent exiger la démission du Premier ministre. Ainsi, c’est un membre du conseil des ministres qui doit lui remplacer.  « La direction  que prend le Premier ministre ressemble à un coup d’État et que la Justice doit lui entendre dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du chef  de l’Etat », a déclaré Guichard Doré à l’émission Boukante Lapawòl sur la Radio Méga mardi 8 septembre 2021. Parallèlement, il dézingue le Premier ministre qui n’a pas la volonté d’organiser des élections pour le renouvellement du personnel politique en Haïti. 

Le guerre est déclarée entre le clan joveneliste et celui du PM Ariel Henry. Les Partisans du défunt Jovenel Moïse critiquent le fonctionnement de l’actuel  Premier ministre qui selon eux, s’accapare de tous les pouvoirs.

Image 7

Bouton retour en haut de la page