Trois journées de manifestations annoncées par des organisations de la société civile, 19, 21 et 22 février 2021

Josué MériliePlusieurs organisations de la société civile dont l’union nationale des normaliens haïtiens ( UNNOH), de concert avec des structures d’étudiants ont annoncé trois journées de manifestations, à débuter à partir de ce vendredi 19 février 2021 pour continuer dimanche et lundi prochain. D’après le professeur Josué Mérilien, intervenant dans la presse le jeudi 18 février 2021, ces mouvements de rue vont être réalisés pour dénoncer le comportement dictatorial de Jovenel Moïse, tout en l’exigeant à quitter le Palais national qu’il occupe illégalement depuis le 7 février passé, a-t-il précisé.

Les parages de la faculté d’Ethnologie et de la faculté d’INAGHEI et l’intersection de Carrefour Aéroport dit: « Kafou Resistans », sont les lieux de rassemblement de ce mouvement populaire, si on fait foi aux précisions du professeur Josué Mérilien.

« Face à cette dictature qui est en train de s’implanter dans le pays, la population doit se soulever et rester mobilisée pour déchouquer Jovenel Moïse à la tête du pays », a estimé le professeur d’Université.

Josué Mérilien enchaîne en invitant tous les Haïtiens (nes) à fouler le macadam pour dénoncer, les mafieux nationaux et internationaux supportant le président Jovenel Moïse. « Nous devons leur dire que depuis 1986 le peuple haïtien a rejeté la dictature tout en jurant de ne la revivre à jamais, a-t-il ajouté ».

« Nous devons nous solidariser pour évacuer Jovenel Moïse de la Présidence afin de vivre dignement, a fustigé Josué Mérilien ».

Notons, que le parcours de la manifestation de ce vendredi 19 janvier 2021 n’est pas communiqué. Il convient de faire remarquer que les récents mouvements des rues ne sont pas arrivés à leur destination en raison de la brutalité policière à laquelle les travailleurs de la presse sont souvent les principales victimes.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page