Nouvelle Constitution : la diaspora haïtienne aura le droit de voter aux élections

Dans l’élaboration de la nouvelle Constitution entamée par le chef de l’État, l’administration Moïse/Jouthe étudie la possibilité d’intégrer la diaspora haïtienne dans les décisions politiques du pays, des droits constitutionnels qu’elle n’avait pas auparavant.

La diaspora haïtienne un secteur négligé dans les grandes décisions du pays, ils n’ont pas le droit de voter alors qu’ils ont participé grandement dans l’économie haïtienne, soit à hauteur de 2 milliards de dollars envoyés chaque année par transfert d’argent en Haïti, sans parler des 1,50 $ destinés au Fond National d’Éducation (FNE), (un dossier qu’on aura à présenter vue que l’objectif de cet argent aurait été détourné par les gouvernements.)

La suite après cette publicité Nouvelle Constitution : la diaspora haïtienne aura le droit de voter aux élections - diaspora, élections, Haïti, vote

Ainsi, lors d’une rencontre tenue, le 5 décembre 2020, avec des Haïtiens vivant en République Dominicaine, Claude Joseph, l’actuel chancelier haïtien a mentionné que cette nouvelle Constitution prendra en compte les droits politiques de la diaspora haïtienne, particulièrement leur droit de Vote.

Cette décision paraît judicieuse, puisque la diaspora haïtienne contribue autant à l’économie haïtienne que ces habitants, il reste seulement à justifier si la diaspora haïtienne peut avoir des représentants dans les prochaines élections, puisque cette nouvelle Constitution, qui leur prendra en considération, sera en vigueur avant les élections prévues pour l’année 2021, selon le gouvernement.

Wallace Elie
Communicateur social/Journaliste

Bouton retour en haut de la page