POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Police

La PNH communique un bilan partiel pour le mois d’avril

Face à la montée inquiétante de l’insécurité, la Police nationale d’Haïti (PNH) semble vouloir contrecarrer les délinquants tout en restant en étroite communication avec la population haïtienne. Le Porte-parole de la PNH, Garry Desrosiers, a communiqué le lundi 11 Avril 2022, un bilan provisoire des différentes opérations menées par l’institution policière au cours du début du mois d’avril 2022. Plus d’une vingtaine de personnes arrêtées, des dizaines d’armes et véhicules confisqués, a-t-il rapporté.

Durant le premier week-end du mois d’avril, a fait savoir Garry Desrosiers, plus de sept (7) armes dont 2 fusils ont été saisis. Trois (3) véhicules et quatre (4) motocyclettes ont été confisqués. Cinq (5) interpellations ont été faites pour implication présumée dans des actes de kidnapping, a-t-il ajouté.

Selon l’inspecteur de police, dans le département du Sud-est, 14 arrestations ont eu lieu dont 3 femmes: Ces personnes étaient accusées de détention illégale d’armes à feu. Lors de ces arrestations, un fusil de calibre 12 et un révolver de calibre 38 ont été saisis ainsi que 18 téléphones. À Delmas 83, la population a lapidé et tué un présumé voleur. Un bandit, a-t-il continué, a été stoppé à Lalue lors des échanges de tirs avec des agents des forces de l’ordre.

« Le Vendredi 8 Avril dernier, à Saint-Marc Pierre Dominique qui avait en sa possession illégalement, un pistolet de calibre 9 mm a été arrêté par la PNH. Georges Alain Degand qui est un non-voyant a été arrêté par la DCPJ pour agression sexuelle, viol, incitation à la débauche, a détaillé le membre du Haut commandement de l’institution policière ».

Garry Desrosiers dans la lignée, encourage tous les acteurs concernés dans la chaîne de sécurité du pays à collaborer afin de combattre l’insécurité. Nous sollicitons aussi la collaboration de la population. La police est déterminée, les policiers sont motivés. N’hésitez pas à composer le 3838-1111 pour informer la police, a-t-il rappelé.

C.E/Image7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page