Haiti: mésententes dans l’opposition, dévoilées par ses propres membres

L’opposition au pouvoir de Jovenel Moïse devient de plus en plus insignifiante aux yeux de la population, vu que leur manœuvre ne reflète pas la position qu’il prétend exprimer aux yeux du peuple haïtien. L’ex sénateur Nenel Cassy a affirmé selon Kelly C Bastien « si Jovenel Moïse désire de perdre seulement 1 mois de son mandat, je négocierai même si je dois le faire seul ».

Les révélations de Kelly Bastien, confirme les doutes de certains partisans, quant aux volontés des membres de l’opposition à négocier avec le président au profit de leur satisfaction politique. « J’ai rencontré Liné Baltasard, ils ont fait un tollé, pourtant eux ils parlent avec Jean Anacacis un proche du président. » Se plaint Kelly Bastien.

La suite après cette publicité

Malgré les démarches de l’opposition pour renverser le président avant le 07 février 2021, toutefois, c’est ce qu’ils veulent faire croire la population, mais ils veulent tous négocier avec Jovenel Moïse « les deux personnes qui n’entendent pas négocier en aucun cas avec Jovenel Moïse c’est Marjory Michel et Schiler Louidor. » Cela veut dire qu’Andre Michel lui, se présente comme l’opposition radicale à Jovenel Moïse serait prêt à négocier dans le dos du peuple qu’il encourage à rester derrière leurs barricades et à manifester pour le départ de Jovenel Moïse, une pratique que Kelly Bastien qualifiée de cynique.

Après Simon Desras, l’ex sénateur Kelly Bastien devoile les manœuvres malfaisantes des membres de l’opposition contre le peuple qu’ils prétendent être son défenseur. « Je ne peux pas passer pour la bête noire, en pensant que j’ai rencontré Jovenel Moise, alors que d’autres le désirent ardemment . » Regrette Kelly Bastien.

Wallace Elie
Journaliste /Image7

Bouton retour en haut de la page