Après 2 mois, le Premier ministre Ariel Henry se dit déterminé à donner « Justice » à Jovenel Moïse

Dans un communiqué de presse publié ce 29 septembre, le chef du gouvernement s’engage à ce que la justice soit rendue au Président Jovenel Moïse et s’est dit prêt à mobiliser toutes les ressources pour l’aboutissement de l’enquête. 

Épinglé dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5, le 7 juillet dernier. Le Premier ministre s’est érigé en défenseur de la victime pour qu’il puisse trouver justice. Le chef du gouvernement dénonce les tentatives de tractations visant à entraver l’enquête. Il a invité toutes les personnes indexées dans ce dossier à faire valoir leurs droits par devant le juge naturel. 《Il appartient uniquement aux juges saisis du dossier de déterminer qui sont les coupables dans cette affaire 》 a écrit le chef du gouvernement. 

Par ailleurs, l’actuel occupant de la Primature se dit prêt à mobiliser toutes les ressources humaines et matérielles afin que l’enquête sur ce crime horrible aboutisse.

Parallèlement, il a renouvelé sa détermination afin de libérer toutes les personnes non coupables incarcérées à la prison dont les colombiens.

Signalons que L’Office de la Protection du Citoyen et le Rassemblement des Jovenelistes pour la Démocratie( RJD) estiment que le Premier ministre est un obstacle majeur à l’aboutissement de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse. 

Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + 9 =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol